Home E. marginatus

Epinephelus marginatus

Un poisson fascinant

Epinephelus_marginatus_01
Le mérou est certainement l'un des poissons les plus connus de Méditerranée et probablement aussi l'un des plus «vénérés». Que l'on soit plongeur, photographe, chasseur sous-marin ou simplement gastronome, qui n'a pas rêvé d'une rencontre avec ce superbe poisson. Voir son «premier mérou» compte dans la vie d'un plongeur sous-marin. Les récits presque légendaires des premiers plongeurs sont gravés dans toutes les mémoires : des mérous abondants à chaque coin de rocher, des poissons curieux, familiers, trop familiers, avec les visiteurs sous-marins ... On espère toujours que derrière le prochain rocher un gros mérou, l'oeil goguenard, nous attendra et qu'il nous fera visiter, quelques instants, son domaine.

Mais ces rencontres devenaient rares, beaucoup trop rares, sur nos côtes méditerranéennes françaises dans les années 80-90 à cause en partie de la pression de prélèvement. Depuis la situation a considérablement changé. Que s'est-il passé? Est-ce un retour définitif ? Nous allons essayer d'y voir plus clair.
 

Le Mérou Brun

Epinephelus marginatus (Lowe, 1834)Corse_Scandola

Le mérou brun est le mérou le plus fréquemment observé dans les eaux françaises. Ce poisson est devenu un symbole pour bien des plongeurs sous-marins car c’est un des plus gros poissons qu’il est possible de voir le long des côtes méditerranéennes.


Répartition
Le mérou brun est présent en Atlantique des côtes marocaines à la Bretagne ainsi que dans toute la Méditerranée (v. carte ci-dessous).

Taille
Ce mérou atteint une taille allant de 80 cm à 1 m voire 1,5 m pour les plus grands individus.

Profondeur
Le mérou brun se rencontre de 10 à 50 m de profondeur voire de la surface à 200 m selon la littérature.Carte_mrou_brun_2

Critères de distinction
Des taches claires rayonnent autour de l'oeil. La queue et les parties postérieures des nageoires dorsale et
anale sont sombres, liserées de clair (cette remarque est toujours valable sauf pour la livrée à stries
argentées).

Description complémentaire
La gueule est bien fendue. La pupille est en forme de poire. La queue est arrondie, devenant presque droite chez les grands adultes. Le corps a une coloration brunâtre avec des taches claires irrégulières en nuages.

Mode de vie
L'espèce fréquente les habitats rocheux côtiers riches en cavités et abris de taille convenable, rarement l'herbier de posidonie. Les juvéniles
sont très littoraux.

Approche
Poisson prudent mais curieux, s'il disparaît, attendez-vous à le retrouver ... dans votre dos !

Patrons de colorations
Selon la période de l’année et/où l’âge le mérou brun arbore des livrées différentes :
Livree_sombre_3_taches

Livrée sombre à 3 taches : 3 taches claires sont bien visibles sous la nageoire dorsale. Le corps est par ailleurs
uniformément sombre. Ce patron de coloration est lié à l'agressivité.
livree_sombre_uniforme

Livrée sombre uniforme : Le corps est uniformément sombre. Ce patron est également probablement lié aussi à
l'agressivité.

Livrée claire : Le corps est uniformément clair en dessous d'une ligne qui va du museau à l'arrière de la nageoirelivree_claire
dorsale. Les taches claires autour de l'oeil s'estompent. Ce patron de coloration se rencontre chez les jeunes adultes
nageant en pleine eau.

Livrée à stries argentées (mâles) : Autour de l’oeil des taches d’un blanc argenté rayonnent, l’oeil est d'un blanc
brillant. La queue et la partie postérieure des nageoires dorsale et anale sont grisâtres. On note également une largelivree_stries
tache claire diffuse derrière la tête, et des stries argentées sur le flanc. La teinte générale n'est plus brune, mais tire
vers le bleu-noir. C'est le patron de coloration des grands mâles territoriaux en période de reproduction (été).

Sources :
- la carte et les dessins sont tirés de l’ouvrage de Patrick Louisy. Poissons marins. Europe et Méditerranée. Ulmer
- la photo est de Patrice Francour (Scandola, Corse)

Photos

Scandola_2010_07_035_r

 

 

 

 


Photo : P. Francour (Scandola, France)

 

Bibliographie (les articles les plus généraux, les autres sont consultables dans la rubrique Biblio du site)

Barreiros J.P., Santos R.S. 1998. Notes on the food habits and predatory behaviour of the dusky grouper, Epinephelus marginatus (Lowe, 1834) (Pisces, Serranidae), in the Azores. Cienc. Biol. Mar./Life Mar. Sci., 16A : 29-35. PDF

Bodilis P., Ganteaume A., Francour P. 2003. Presence of 1 year-old dusky groupers along the French Mediterranean coast. J. Fish Biol., 62: 242-246.

Ganteaume A., Francour P. 2007. Evolution of the dusky grouper population (Epinephelus marginatus) between 1997 and 2005 in a non-protected area (Gulf of La Ciotat, France, NW Mediterranean). in: Second International Symposium on the Mediterranean Groupers. Nice, May 10-13th 2007. Francour P., Gratiot J., eds, Nice University publ., Nice, France: 79-81 p.

Glamuzina B., Glavic N., Tutman P., Kozul V., Skaramuca B. 1998. Egg and early larval development of laboratory reared dusky grouper, Epinephelus marginatus (Lowe, 1834) (Pisces, Serranidae). Sci. Mar. : 62(4) : 373-378. PDF.


 
Galeries de photos du GEM
Recherche sur le site
Statistiques de visite
No valid database connection The SELECT would examine more than MAX_JOIN_SIZE rows; check your WHERE and use SET SQL_BIG_SELECTS=1 or SET MAX_JOIN_SIZE=# if the SELECT is okay SQL=SELECT SQL_BIG_RESULT COUNT(*) FROM jos_jstats_visits AS v LEFT JOIN jos_jstats_ipaddresses w ON (v.visitor_id=w.id) WHERE w.type=1 AND (v.visit_date>='1970-01-01' AND v.visit_date<='2017-8-18')
Aujourd'hui :1
Ce mois-ci :532
Année :4857
Total visites :0
Depuis le :21/01/2011
Unknown flag 45%Unknown (24110)
France flag 29%France (15475)
Ukraine flag 5%Ukraine (2806)
Russian Federation flag 5%Russian Federation (2650)
Germany flag 3%Germany (1488)
53115 visites depuis 145 pays